Chlomo Aviner - Biographie

Chlomo Aviner est né en 1943, à Lyon, en France occupée, durant la Seconde Guerre mondiale. Comme d'innombrables Juifs, sa grand-mère, son père et sa mère, alors enceinte de lui, furent regroupés par la police française lors d'une rafle pour être déportés vers l'Allemagne nazie. L'inattention d'un milicien leur permet de s'enfuir du hangar où ils étaient parqués et d'échapper miraculeusement à l'anéantissement.
Son éducation, et celle de son frère Elisha, selon la Tradition juive, est assurée par leur grand-père, Rav Méïr-Lévy Flamm. Militant au mouvement de jeunesse juive sioniste religieuse Bné Akiva, dont il devient le directeur national, il influence plusieurs générations de jeunes Juifs arrachés à l'assimilation, par son enthousiasme, sa joie de vivre selon la Torah, son humour incomparable et contagieux, son amour indéfectible pour la Terre d'Israël…
Après des études classiques et des études supérieures en mathématiques, à l'École Supérieure d'Électricité, dont il est promu ingénieur, il immigre en Israël en 1963, au kibboutz Sdei Elyahou et étudie au Mercaz HaRav Kook. Attentif à l'enseignement, en France, du Rav Yéhouda Léon Askénazi, le Rav Chlomo Aviner adhère en Erets Israël à la personne du Rav Tsvi Yéhouda HaCohen Kook, chef de file de la Torah d'Erets Israël, formulée par son père, le premier Grand-Rabbin du pays renaissant, Rav Avraham Yitsh'aq Hacohen Kook. Il en devient l'un des principaux élèves et n'a de cesse de publier ses écrits dont les leçons magistrales sur les péricopes hebdomadaires de la Torah (Sih'ot HaRav Tsvi Yéhouda Kook).
Rav au kibboutz national-religieux Lavi en Galilée puis au Moshav Késhet qui fleurit sur le plateau du Golan, et ensuite à H'évron, lieutenant de réserve à Tsahal, l'Armée de Défense d'Israël, père et grand-père d'une famille qui va, grâce à Dieu, s'agrandissant, le Rav Chlomo Aviner réside à Beth El, dans la région de Binyamin, en Samarie. Il est le Rav de ce village, à proximité de Jérusalem, ainsi que de la Yéshiva Atéret Yérouchalayim, plus connue sous le nom de Atéret Cohanim, en Vieille Ville de Jérusalem à l'intérieur des murailles, dont il est le fondateur, et qui représente, par son activité et son emplacement, le sommet de l'aspiration spirituelle du Peuple d'Israël.
Auteur d'une surabondance de livres en hébreu et en français, traduits en plusieurs langues, d'une multitude de disques et cassettes audio et vidéo, de sites internet, d'articles dans les journaux israéliens et à la radio, il explique, avec une pédagogie pleine de douceur, les concepts les plus ardus de la pensée juive, du Talmud et du Tanakh, la Bible. Membre des hautes instances rabbiniques juridiques, ses réponses immédiates, par portable interposé, à toute heure du jour, sur les commandements de la vie juive les plus divers, font de lui le rabbin incontournable, prisé par une communauté sans limite. Il s'impose ainsi comme le Chef de ligne des forces vives de la nation de retour sur sa Terre de prédilection, à retrouver son essence, son âme, sa spécificité, effets du retour inéluctable à Dieu…
www.ravaviner.com, www.havabooks.co.il, www.ateret.org.il, wikipedia.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

TM & COPYRIGHT © 2012 AUTEURS DU MONDE. ALL RIGHTS RESERVED - Une création ART-GRAPHIC.COM